le travail à la ferme

je vais essayer de vous montrer au jour le jour le travail que l'on fait dans une ferme d'élevage en limousin avec une production en bovins et une autre en ovins

calibreuse

samedi 5 mars 2011, 17:35

voilà le nouveau jouet du poulailler !!
une calibreuse pour trier les oeufs par catégorie
les moyens 53 à 63 g
les gros 64 à 73 g et les xxl + de 74 g
un gain de temps dégagé pour faire autre chose sur la ferme !!

Estive 20.06.2010

dimanche 20 juin 2010, 16:43

Parfois on a des coups de coeur ; et voilà vous avez sous les yeux le coup de coeur d'Estelle
Une génisse tarentaise qu'elle est allée chercher à côté de Chambéry !
Aujourd'hui Estive a plus d'un an et l'an prochain sera maman à son tour

l'heure de la tétée 05 2009

voilà une petite sélection de moment volé sur le vif !
pour tous les âges quand c'est l'heure ... c'est l'heure !

les petits animaux de la ferme

un échantillon des animaux domestiques de la ferme
une petite troupe de canards ( des demi sauvages des mulards)qui finira pour les 1ers au congélateur et pour les seconds en confit
magret cous farcis etc
les poussins que mes gentilles poules couvent ... et qui finissent aussi au congél !! ( quel vorace !)
sur l'eau les oies et deux couples de canards pour la beauté ceux là ils échappent au congèl !
les chiens qui servent pour le troupeau de brebis
le coq majestueux qui règne sur une vingtaine de poules
les pigeons qui vont aussi au congèl
le toutou de la maison dans sa petite panière ( Doudoune )
voilà pour la présentation des animaux domestiques qu'il faut bien sur nourrir tous les jours et abreuver ainsi que nettoyer les habitats

une vocation est née !

je ne pouvais faire autrement que de mettre cette photo !!
car ce jour là nous avons su que notre fille serait définitivement accro à ce métier de fou !
sur la photo elle a 4 ou 5 ans et déjà elle dirige son monde !!
aujourd'hui elle a 18 ans et malgré qu'elle préfère aujourd'hui les bovins le virus de l'agriculture ne l'a pas quittée ; elle fait une école d'agriculture sur notre commune de Magnac Laval elle est en BAC PRO 2 eme année ( ce qui veut dire l'examen à la fin de l'année )
Ensuite elle peut prétendre s'installer en agriculture ou travailler dans des organismes agricoles ...
mais elle veut continuer ; BTS ...on verra bien
Son père attend avec impatience qu'elle prenne la relève ... l'avenir nous dira ce qu'il en sera .

la stabulation des bovins

une vue du bâtiment que nous avons fait construire après notre installation en 1988
c'est cher mais quel confort de travail ...

vue stabu de l'intérieur

après avoir vu l'extérieur voici l'intérieur vous pouvez voir sur la gauche de la photo ce que l'on appelle les cornadis ou l'animal passe la tête pour manger dans l'auge.
Les balles de foin déposées devant que l'on distribue tous les matins et soir ; on en met plusieurs de loin en loin pour limiter les déplacements avec le foin sur le dos
Bien sur c'est ce que l'on appelle une stabulation libre les animaux se mettent à l'attache uniquement pour manger sinon ils sont en liberté dans le bâtiment.
A peu près au centre sur la gauche on aperçoit la case à vêlage ; ou nous rentrons les vaches qui veulent vêler
c'est plus facile pour la surveillance et s'il y a besoin d'intervenir ;
un passage de l'autre côté du bâtiment permet au vétérinaire de venir en voiture juste à côté de cette case;

l'autre coté de la stabu

voici donc l'autre coté de la stabu pour vous rendre compte de la grandeur
comme vous pouvez le constater le 2 mars 2007 il a beaucoup plu !!

les aléas du métier

une césarienne
pas très top un peu gore mais quand il faut il faut !!
pas moyen de faire sortir le veau
donc veto
lui non plus donc césarienne
résultat le veau ne pouvait pas sortir difforme les pattes figées en position coudées impossible pour lui de sortir dans ses conditions
il à vécu une petite heure
la maman est partie pour la boucherie ... les pattes du veau avaient percées l'utérus il fallait s'en débarrasser elle ne pouvait plus avoir de bébés !!
ben oui il a fallu payé le veto quand même ( normal il faut bien qu'il vive) mais là le bénéfice on en a pas !

la tonte 2007

mercredi 18 avril 2007, 19:45

aujourd'hui c'était jour de tonte pas une mince affaire d'abord rentrer les brebis afin qu'elles ne soient pas mouillées ( quand le temps menace bien sûr !) puis si on les tond le matin il faut aussi penser à la rosée du matin donc les rentrer la veille .
Ici nous les avions rentrer quelques heures auparavant car la tonte s'est déroulée l'après midi
Il faut une personne pour attraper l'animal la personne qui tond et une personne pour ramasser ( çà c'est un minimum ) Il est arrivé que l'on soit obligé de faire l'attrapeur le tondeur et le ramasseur !! On avance beaucoup moins vite dans ce dernier cas !
Pour ce qui est de la photo le personnel adéquat était présent. Vous pouvez voir un tondeur qui tond à la Montmorillonaise ; on part de la tête et on finit par une patte ; alors que la méthode Boen c'est quasiment l'inverse on commence par une patte
Chacun sa méthode chez nous dans la haute vienne plus précisément à Magnac laval beaucoup tondent à la Montmorillonaise
Pour faire la tonte il ne faut pas craindre son dos car la première brebis çà va mais arrivé à la 10 ème çà commence à se faire sentir de plus l'animal bouge plus ou moins et des fois plus que moins !!
Au jour d'aujourd'hui on tond les animaux plus pour une question de bien être de l'animal ; en effet ainsi on peut éviter les animaux sur le dos ; on diminue l'effet de la chaleur sur eux aussi ;
les brebis se mettent sur le dos pour se gratter
c'est une des causes de mortalité chez les ovins ; elles se mettent sur le dos pour se gratter et sont dans l'impossibilité de se relever il en découle un blocage des reins qui l'empêche d'uriner et elle meure d'empoisonnement.
La laine est bien sûr, vendue, mais pour une misère d'ailleurs les tondeurs professionnels qui viennent chez l'éleveur se payent souvent avec la laine qu'ils gardent pour eux
En 2007 ils demandent entre 1.07 € à 1.50 € par brebis sachant que la laine se vend environ 0.53 € le kg ( Et il en faut pour peser ... c'est léger la laine de brebis )

javascript:alert("Lien non défini ou indisponible")

la tonte suite

Estelle à fond !
La tonte des brebis c'est une corvée qu'il faut bien faire tous les ans pour débarrasser les moutons de leur laine
La journée commence par rentrer les animaux dans la bergerie où on a aménagée une case pour les tondeurs avec leur matériel ils prennent de la place ! dans cette case où prendra soin de laisser un espace pour contenir une trentaine d'ovins que l'on aura tiré du troupeau entier.
Lorsque ces animaux là auront été tondus on en reprendra d'autres dans le troupeau jusqu'à épuisement de tout le troupeau... quelques heures plus tard ;
Pour 280 brebis et béliers confondus à 5 tondeurs ils mettent environ une matinée ( en commençant vers 9 h30) Ah bien sûr ils ne finissent pas à 12 h pétantes!! si il n'en reste que une vingtaines il finissent et le repas se fait après ... ne pas prévoir un soufflé mesdames !
un ou deux éleveurs attrapent les ovins pour les emmener aux tondeurs et ensuite il faut ramasser la laine pour la mettre dans des sacs qui s'appellent des curons
La tonte commence chez un agriculteur et se poursuit chez les autres éleveurs présent ; chacun son tour
Quel travail aïe le dos mais ils aiment çà !!
surtout se retrouver autour de la table pour la 3 ème mi temps !
Et voilà les brebis n'auront pas chaud cet été et moins de risques de se mettre sur le dos et d'en crever;
Par contre il va falloir vendre cette laine qui ne vaut plus grand chose et les acheteurs ne se bousculent pas non plus !
cela fait partie des travaux de l'éleveur

tonte 2007

pour faire le reste du troupeau il nous a fallu demander de l'aide aux voisins et amis.
Une bonne matinée de travail mais aussi de rigolade pour les tondeurs qui ne manquent pas de se faire enrager si on traîne un peu ou si on a pas fini en même temps que les autres !!
C'est à celui qui ira le plus vite

et encore la tonte 2007

Ensuite il faut sortir les brebis de la bergerie et des fois elles ne veulent pas alors les anciens montrent aux jeunes comment faire !! Une bonne partie de rigolade.
Avec les tondeurs ( en bas à droite ) il y a aussi les attrapeurs !!
et oui il faut que quelqu'un attrape les brebis et aussi ramasser la laine
Si les tondeurs devaient tout faire ce serait beaucoup trop long ; mais on trouve toujours du personnel bénévole pour faire cette corvée.

La Traçabilité

mercredi 21 mars 2007, 19:54

voilà un petit montage de ce qu'il faut pour que la traçabilité des animaux soit effective
donc vous avez à gauche la brebis avec son petit qui est marqué à la peinture ( une peinture exprès bien sûr qui part avec les intempéries )
ce n° que l'on met sert surtout de repères à l'éleveur pour retrouver plus facilement la mère à qui on met le même n°
Mais il n'en est pas de même pour le n° que vous pouvez voir à son oreille ( boucle bleue) celui là outre de servir aussi pour savoir qui est à qui il va suivre cet agneau à vie depuis sa naissance jusqu'à sa sortie de la ferme ;
soit pour partir à l'abattoir
soit pour partir à l'équarrissage
soit pour partir chez un autre éleveur ;

Sur cette boucle il y un code barre qui représente l'exploitation de l'éleveur .

Sur le petit montage vous pouvez voir au centre une pince qui sert à mettre cette boucle d'oreille depuis 2006 il est obligatoire de mettre deux boucles
à gauche la pince qui sert à mettre un anneau à la queue de l'animal ( lorsque l'agneau est petit il ne sent rien ) il faut le mettre très rapidement après la naissance ;

Par la suite cela évitera une infection lors de la ponte des mouches (ou miases) qui déposent leurs oeufs à cet endroit là et si on laisse la queue la surveillance est beaucoup plus difficile ; il faut savoir que ces pontes de mouches provoquent la mort des animaux si on ne le voit pas en temps voulu ,
je vous laisse imaginer ... un oeuf de mouches fait éclore des asticots et lesdits asticots dévorent l'animal vivant ; et partant du fait qu'il vaut mieux prévenir que guérir la pose d'un anneau à la queue est la solution la plus préférable

traitement des bovins

jeudi 29 mars 2007, 16:51

épreuve de force ce matin ; il fallait traiter les animaux avec un pistolet buccal pour éviter que les vilaines petites bêtes qui les parasites ne se retrouvent dans votre assiette !!
je vous dis pas le sport ! il faut les tenir par la tête pour introduire le pistolet dans la bouche de l'animal ; mais bien sûr elles ne sont pas trop d'accord et une vache çà pèse entre 400 et 800 kg pour les adultes (logiquement une vache c'est une adulte les ado c'est les génisses)
donc vous pouvez voir ma fille et mon "hom" faire les gros bras !!
En plus il faut bien lui tenir la tête relevée le temps qu'elle avale le produit sinon elle recrache tout la vilaine !

surprise

Ce matin là une surprise désagréable nous attendait... En faisant notre petit tour dans le champ pour voir comment s'était passé la nuit pour les animaux nous avons fait la découverte d'un reste d'agneau mort à moitié mangé, le lendemain même découverte plus un autre mordu à une patte !
Un renard ; un blaireau ??
plutôt un blaireau car l'animal est consommé sur place ; que faire ?
Nous en avons parlé autour de nous et nous nous sommes rangés à l'avis de certains ... mettre une cloche à une brebis pour éloigner les nuisibles.
Donc vous pouvez le constater cette jolie brebis à une parure inhabituelle dans notre vieux Limousin ; une petite cloche qui sonne allègrement à chaque coup de dent qu'elle donne sur les brins d'herbe ! comme c'est agréable à entendre on se croirait dans les alpages !
Et ma foi çà a l'air de marcher alors autant le faire çà ne coûte que 6 € la cloche ce n'est pas encore la ruine !!
Voilà en Haute Vienne aussi nous avons nos sonnailles !!

la tonte en image

mercredi 23 mai 2007, 19:00

vous n'avez jamais vu tondre les moutons
Je vous laisse découvrir ce spectacle

les petits lapins

lundi 28 mai 2007, 18:41

les voici les voilà les petits lapins comme promis à une certaine personne qui se reconnaîtra !!
Depuis ils ont bien grossi là ils étaient tout petits

la paye pour six mois !!!

dimanche 24 juin 2007, 21:10

Ce matin le boucher est passé pour acheter les vaches de réformes ...
Et la partie la moins " drôle" de notre métier a commencée ;
Tout d'abord avant de l'appeler il a fallu 3 mois d'engraissement pour que la bête sois finie ( avec du gras là où il faut mais point trop !)
Ensuite il a fallu regarder les cours de la viande ... et là c'est aussi triste ; les animaux nous sont payés un certain prix et il n'est pas question que nous fixions nous mêmes nos prix c'est le cours du marché qui est de rigueur
alors quand le boucher arrive c'est la politique du marchandage on demande un prix plus haut que le cours pour arriver à avoir le prix pas trop en dessous
Ben oui parce le boucher a toujours une bonne raison a invoquer

  • tu sais ton voisin je lui ai pris tant !

( on s'en fout du voisin c'est pas notre problème !)

  • tu sais moi je vais pas arriver à les placer car en ce moment çà part pas

( çà on le sait c'est même nous les premiers embêtés !)

  • tu te rends compte si je te les prends ce prix là je vais pas m'y retrouver

( bien sûr et nous qui va payer les factures en attendant )
Enfin après maints recul qui font parti du jeu des bouchers il faut bien en convenir
on arrive à un résultat qui nous satisfait pas forcément mais il faut bien on en a besoin !!
Et le marché fait on se retrouve avec un animal vendu entre 2 € et 2.50 € le kg de poids vif pour un animal de 500 kg çà nous fait un petit 1250 € on est loin des taureaux que l'on voit dans les journaux qui partent aux enchères à des sommes faramineuses !!
donc il nous faut en vendre plusieurs pour arriver à une somme raisonnable pour tenir 4 ou 5 mois
cette fois nous en avons vendu 5
ce qui nous fait 6250 € qu'il va falloir faire durer sans compter les factures qu'il faut honorer et bien sûr comme tout le monde il faut aussi vivre avec ! ( car nous ne produisons pas toutes les denrées du commerce !)
Et puis quoiqu'on en dise il faut payer l'eau l'electricité etc comme tout le monde
Sans parler des emprunts de l'exploitation et du privé
Car on nous dit

  • Ah oui une voiture çà c'est privé

mais qui alimente le compte privé ?? le travail sur l'exploitation évidemment
C'est que bien souvent on oublie l'éleveur produit de la viande qu'il lui faut bien aller acheter à la boucherie ; imaginez le désespoir lorsque l'on voit l'étiquette sur la viande et que l'on sait à combien elle est partie de chez nous !
Enfin tout çà pour dire que les jeunes qui veulent faire ce métier ont bien du courage depuis 28 ans que je suis dans l'agriculture je vois les prix descendre pour nous et augmenter dans les boutiques
Pour exemple mes beaux parents vendaient les broutards ( veaux de moins d'un an ) en 1978 5000 F (762 €) et aujourd'hui nous les vendons à peine 700 € en 28 ans ou est l' erreur !!!

les foins

le round baller entre en actions
Après la mise en ridelles ( action de rassembler le foin en ligne de plus ou moins grande largeur ; suivant la capacité de la presse)
le round baller donc tracté par le tracteur passe à cheval sur lesdites ridelles et bottelle pour faire une boule de foin .
Là vous avez du matériel que je trouve hors de prix pour un usage aussi court dans la saison ; Il faut savoir que tout ce qui est matériel de fenaison ; Faucheuse, faneuse, andaineur, round baller ; ne sert que pour la fenaison donc un temps très court ( l'été) C'est assez cher
15000 € pour le round baller ( çà dépend des marques !) Ici c'est un Ferraboli ( dans les moins cher)
5000 € l'andaineur ( çà dépend aussi des marques et de la largeur qu'il fait puis s'il est à relevage hydraulique etc )
En morte saison c'est moins cher bien sûr mais évidemment en morte saison il ne tombe pas en panne ... il est au repos !!
Tout çà fait un coût très élevé sachant que pendant à peu près 9 mois ce matériel dort dans les hangars !!
Et nous n'avons pas le choix il nous faut avoir ce matériel pour travailler!

matériel de fenaison

dimanche 16 septembre 2007, 17:25

voilà donc l'andaineur qui comme j'ai expliqué dans le paragraphe précédent sert à faire les
" ridelles" pour permettre au round baller de faire les boules de foin ;
Au dessus ce que l'on appelle un rideau ; qui s'abaisse sur le côté ; les dents tournent et envoie le foin sur ce rideau qui donc bloque le foin en tas et comme l'andaineur avance ce tas forme des ridelles ( je ne sais pas si c'est assez clair )
Comme vous pouvez le constater sur la photo toutes les dents ne sont pas mises c'est pour que dans les chemins et les ouvertures de champs ce soit plus facile pour passer ; et cela évite aussi la casse du matériel pendant le transport jusqu'au champ .
Arrivés dans le champ il faut les mettre au bout des tiges que vous pouvez voir tout autour de l'appareil comme celles devant déjà installées ;
à suivre ...

l'andaineur en action

dimanche 16 septembre 2007, 17:43

On peut voir ici l'andaineur en action ; au premier plan le foin non andainé , et derrière le tracteur on aperçoit le premier andain fait.
à suivre ...

le ramassage des boules

dimanche 16 septembre 2007, 18:13

Et voilà une bonne chose de faite !
Quand il ne reste plus que ce travail là à faire c'est bon signe !
On refait les stocks pour l'hiver ; cette année est une mauvaise année pour la qualité de l'herbe ( trop de pluie bien sûr ) mais nous avons quand même réussi à refaire
les stocks ...

Seul l'avenir dira pour combien de temps !!

Vous pouvez remarquer que le plateau à fourrage n'est pas de première jeunesse ; mais c'est du solide !!!
Il a vu plusieurs générations d'éleveurs dans notre ferme et il tient toujours !

Qui peut dire la longévité du matériel d'aujourd'hui ? ( malgré son coût élevé )

le pis de la vache

Qu'est ce que le pis de la vache ?
le pis c'est là où est le lait donc la partie gonflée et les trayons l'endroit par où le lait est extrait ... soit par le petit veau soit par
l'éleveur ( à la trayeuse ou à la main )
On le voit très bien sur la photo centrale ; en arrière plan c'est un gros plan sur un pis de vache !! ( une mignonne évidemment) qui s'est laissée tranquillement prendre en photo !

Agnelage en direct

deux petits agneaux sont nés !
image n°1 : Ils sont tout frais juste tombés;

image n°2 :la maman les sent et les lèches
Ils essaient de se lever eh oui déjà ! ( moins bêtes que nous eux !)

image n°3:Elle est inquiète de me voir et me surveille !
un petit a trouvé la tétine ... malin celui là

image n°4 : çà y est ils sont sur leurs pattes ... direction la tétine

image n°5 : tétines trouvées c'est gagné

Je peux partir tranquille ils sont quasiment sauvés !
La première chose qui leur est vitale c'est celle ci ; trouver la tétine et avaler le colostrum ( premier liquide que produit tout animal après une mise bas ) aliment de haute teneur en vitamines qu'il faut absolument que le petit ( agneaux ou veau et autres ...) boive dans les premières heures de sa vie .
à suivre

la batteuse

Et après l'effort le réconfort !
Nous avons quand même trouvé le temps de sortir un peu ; et nous les agriculteurs quand nous sortons où allons nous ?
A une fête sur l'agriculture bien évidemment !!
Cette fois nous sommes allés ( sur les conseils de notre"" indien" !!) à une fête de la batteuse non loin de Argenton sur Creuse à Chamorin
Magnifique fête qui rend hommage à la profession agricole sur tous les fronts
Ici vous pouvez donc admirer une batteuse d'autrefois entraînée par une courroie reliée à la poulie d'un tracteur et c'est tout un système basé sur la démultiplication qui permet d'extraire le grain de l'épi
Il y avait multiple batteuse des grandes ( dont celle ci ) des plus petites et plein d'autres choses ...

cliquez pour voir notre indien !! en page 2 de l'album

notre indien !!

deparasitage des ovins (22.11.07)

ce matin opération déparasitage des ovins
Nous sommes allés chercher le troupeau qui paissait tranquillement dans les prés vallonnés du grand monteil
Puis on les fait passer dans un couloir afin de mieux pouvoir les traiter
elles sont toutes là à la queue leu leu et elles attendent plus ou moins tranquillement leur tour ;
la troisième de ce lot là a malheureusement subit les crocs du chien de troupeau , il va falloir lui mettre un produit cicatrisant avant de la faire sortir ; pour éviter l'infection.

voir le diaporama ci dessous (pour une meilleure vision des photos cliquer sur le bouton du bas ; vous aurez ainsi les explications des différentes étapes )

dressage d'une génisse

mardi 15 janvier 2008
En été c'est plus tranquille pour les interventions sur le troupeau aussi nos jeunes ont décidés de dresser une génisse pour le futur défilé de foire de octobre 2007 ( qui malheureusement n'a pas eu lieu !) mais ils se sont bien occupés quand même !

Il faut donc commencer par la faire marcher lentement tenue au licol tourner pour se faire admirer; lui apprendre à ne pas avoir peur des bruits ( applaudissements autres animaux qui défilent aussi etc )
et la récompense supprême la douche avec un petit coup d'étrille pour lui faire un beau poil tout doux et court ( pas trop fort le coup d'étrille non plus ... n'est ce pas Alex elle aime mais bon faut pas pousser non plus )
On enlève aussi les traces de crottes autres dépot qui reste sur le poil pour une meilleure présentation

Elle est pas belle là ??
Un dernier petit coup et la voilà prête pour défiler
c'est une sacrée préparation et surtout il faut s'y prendre de bonne heure pour avoir le temps de l'habituer à tout ce rituel
affaire à suivre ...

retour haut de page

bouclage de taureau

vendredi 4 avril 2008, 17:09

Vous avez sûrement déjà vu des taureaux avec des anneaux dans le nez sans savoir pourquoi !
Je vais essayer de vous expliquer le bien fondé de cette pratique qui quoi que l'on puisse croire n'est pas barbare ( c'est comme se faire percer les oreilles et autres parties de l'anatomie humaine !)
Dans le domaine qui est le notre c'est avant tout pour une question pratique pour déplacer les animaux plus facilement on les prend par l'anneau ce qui les rend plus docile et il faut bien l'admettre c'est un moyen de dominer cet animal qui pèse quand même un sacré poids face à un être humain
De plus certaines assurances exigent que les taureaux soient bouclés pour les assurer ( ceci surtout pour les sélectionneurs)

Donc ici vous pouvez voir un ami à l'oeuvre ; il faut tout d'abord sécuriser le travail en attachant l'animal; puis à l'aide d'une pince exprès on installe l'anneau et c'est fini

vendredi 4 avril 2008, 17:30

on lime ce qui dépasse pour que l'animal ne se blesse pas toujours dans la douceur mais avec fermeté !! ( pour celui qui tient la pince :LOL:

vendredi 4 avril 2008, 17:34

Et comme vous pouvez le constater çà ne l'empêche aucunement de continuer à se régaler
quand je vous le disais comme une boucle d'oreille aux humains

le parc de contention

lundi 21 avril 2008, 14:47

Nous avons fait l'acquisition d'un parc de contention mobile avec l'aide de notre Cuma
Et nous avons été les premiers adhérent à l'essayer !
toute une organisation
Nous l'avions prévu pour faire le pesage des veaux

lundi 21 avril 2008, 14:53

le portique vert sert de passage pour les animaux

lundi 21 avril 2008,

çà demande une certaine force car les barrières sont assez grandes et lourdes

le parc de contention suite

çà nous paraissait un peu léger comme montage !
mais c'est étudié pour ; par contre les tringles d'assemblage nous semblent relativement courte
si le terrain est plat c'est bon mais comme chez nous c'est en pente pas facile !

parc de contention suite et fin

lundi 21 avril 2008,

voilà le portique est ouvert
Nous avons monté le parc dans un champ ; de l'autre côté vous pouvez apercevoir un autre champ d'où vont venir les vaches ; et entre les deux nous avons un chemin ou nous allons installer la bascule quand le troupeau sera de ce côté ci dans le parc .

parc de contention prêt !

lundi 21 avril 2008,

voilà le passage est fait elles sont relativement bien entrées mis à part la barre en bas du portique qui leur fait un peu peur ; mais dans l'ensemble c'est bon .

et donc dans la foulée La pesée!

lundi 21 avril 2008,

la pesée qui a mis quelques minutes à peine ! sans soucis majeur !!
c'est plus long de monter le parc et de le démonter bien sûr ; pour une première fois c'est bien ; on va devenir pro c'est promis !!

pesé du taureau

lundi 21 avril 2008,

Et comme on est curieux nous en avons profité pour peser le taureau du lot
résultat 880 kg
pas mal pour un animal qui a passé une partie de l'hiver au pré !
En plus il est mignon comme tout ; tranquille il faut le pousser pour qu'il avance il est jamais pressé

lundi 21 avril 2008,

qu'est ce que je vous disais ; il voulait même plus sortir de la bascule !!!

tonte queue des génisses

mardi 29 avril 2008, 16:48

il faut toujours se méfier un coup de pied c'est très vite arrivé !

c'est tout un art dessus ; dessous
habituer la bête au bruit de la tondeuse

Et voilà le travail c'est pas plus joli comme çà ??
l'intérêt c'est la beauté ! la mise en valeur du fessier de la bête pour qui me direz vous ?
Pour nous c'est donner une belle image de nos animaux !et aussi pour le boucher qui voit mieux à qui il a affaire ( quoique ils voient bien sans çà quand même !!)
le maître mot de l'éleveur ; Valoriser son animal !!
Ah ! ne venez pas me dire qu'on les bichonne pas nos animaux !!!!:LOL:

la récompense !!

// mardi 29 avril 2008, 17:13 /
On les aime ... ET ils nous le rende bien !!!
belle photo non ?

mise à l'herbe

vendredi 2 mai 2008, 16:12

la sortie des animaux qui se pressent vers la porte vous montre bien avec quel bonheur elles se ruent vers la liberté et l'herbe retrouvée !!
Pas besoin de les pousser ; seuls les petits veaux pour qui c'est le premier contact avec la pâture et l'espace se laissent distancer par leurs mères qui les oublie pour un moment...

vendredi 2 mai 2008, 16:16

Toutes à leur bonheur de goûter cette bonne herbe qu'elles réclamaient depuis quelques jours ( elles n'arrêtent pas de bramer )
elles ont oubliées leurs petits pour l'instant mais bien vite pour les plus maternelles elles vont revenir vers eux !

un essaim d'abeilles

samedi 7 juin 2008, 18:45

tout d'abord il faut vous dire que le hobbie préféré de mon époux c' est les abeilles !!
Bien qu'allergique aux piqûres !!!!!!
Nous avons donc investi dans une combinaison ... ben oui quand même !!
Cet après midi là j'ai entendue comme un énorme bourdonnement et j'ai vu une quantité incroyable d'abeilles qui survolaient mes arbres ; après un petit moment elles se sont posées dans un poirier.
Vite phil a enfilé la combinaison aider en cela par Alex qui aime bien çà aussi !
( lui il irait bien comme çà !! mais un allergique çà nous suffit !)
donc les voilà qui se mettent sous l'essaim accroché à sa branche et ils secouent d'un coup sec afin de faire tomber la grappe dans la ruche ;
il faut faire attention que la reine soit bien dedans et vivante sinon l'essaim meurt !
si elle reste accrochée les abeilles retourneront avec elles sur la branche ;
On la reconnaît ( non pas à sa petite couronne :LOL: ) à son corps qui est plus développé que ses sujets
quand c'est fait il ne reste plus qu'à les laisser tranquille avant de pouvoir déplacer la ruche de toute façon mieux vaut attendre la nuit ainsi on est sur que tous le monde est à l'intérieur !
comment on voit que tout va bien ???
Pas difficile les abeilles se mettent au travail de suite et commencent par nettoyer la ruche ; on voit donc les saletés sur la planche d'envol ( insectes morts petits débris etc ) c'est qu'elles sont organisées ces petites bêtes
Dans quelques temps on procédera au prélèvement du miel ... le plus grand parasite de l'abeille c'est qui ???? l'homme qui lui prend son travail :-/ ( moi je dis çà parce que je n'aime pas le miel !!!)
mais mon mari adoooorrrre çà

(pour mieux voir le diaporama ; comme d'habitude vous cliquez sur le dernier bouton en bas )

la construction du poulailler

lundi 15 septembre 2008, 18:32

le fameux poulailler de poules pondeuses est en chantier
pour le moment je ne peux mettre beaucoup de commentaire si ce n'est que installer son enfant en agriculture c'est un parcours de combattant !!!!!!!!!qui vous met les nerfs à vif et vous laisse au bord de la dépression nerveuse ;

montage du batiment

samedi 21 février 2009, 16:38

voilà toute une aventure dans cet ouvrage réalisé par des professionnels !
vous pouvez voir dans la première photo que les ouvriers étaient de vrais funambules ici ils tirent la première bâche sur l'ossature du tunnel sur la 2 eme vous voyez la pose de l'isolant sur la 3 eme on fait avec les moyens du bord ( et l'aide d'un voisin avec son elevateur)
4 eme photo la pose de la 2 eme bâche
5 eme photo ce que çà donne de loin !
7 eme photo pratiquement terminé et enfin fini avec son silo ( on peut aussi apercevoir les trappes de sorties des poules et les portes de devant qui donne pour l'une dans le sas de conditionnement et l'autre l'entrée dans la zone d'accueil des futurs visiteurs )

aménagement intérieur

Ensuite il a fallu aménager l'intérieur du bâtiment ;
Pour cela Estelle et son copain s'y sont attelés !
En tout premier une vue de l'intérieur nu ; puis petit à petit il se remplit ;

  • tout d'abord l'électricité et les premières rampes pour poser les caillebotis ( par terre )
  • on vis on coupe
  • les pondoirs sont posés ( à droite le long des panneaux )
  • Et c'est terminé

les caillebotis sont posés les plaçons ( pour l'eau en rouge ) aussi et la chaîne d'alimentation attend l'aliment !
Et nous on attend les poules !!!!

les voilà !!! Elles arrivent (11 /08)

Désolée pour la qualité de la photo ! c'est la poussière !
(ben oui on fait pas un métier facile :LOL:)
Donc elles sont arrivées dans des grandes cages comme celle que vous pouvez voir au premier plan par 12 dans chaque cage et le chariot en comporte 5 cages de chaque côté ;
Il faut faire très vite car elles ont déjà vécu le transport et on doit leur éviter un nouveau stress ;
Nous avions donc demandé de la main d'oeuvre supplémentaire pour l'occasion ;
En une demie heure c'était terminé
les voilà installées !

des poules encore des poules

une petite photo des poules au repos
Impressionnant non ??
:-)

le poulailler 12 2008

Ya plus qu'à ramasser les oeufs !
Ici c'est le matin et les cocottes sont aux taqué pour pondre
c'est la queue dès l'allumage des lumières à qui sera la première dans le nid !!
Du coup elles échappent leurs oeufs au sol ou sur les caillebotis et tout ceux là sont sales donc déclassés ...

la récolte des oeufs (2009)

et voilà la récolte des oeufs :LOL:
pas moins de 18 seaux sont nécessaires pour ramasser tous les oeufs du jour , on passe avec le chariot on remplit les seaux puis on ramène tout çà dans la salle de tri
on tri les sales des propres et on stocke dans des Rolls (sorte de chariot à étage ) qui seront emmenés par la société qui nous reprend les oeufs

Sur la dernière photo les cocottes qui attendent leur tour devant les nids

sas d'accuei

dimanche 21 février 2010, 12:12

vous voilà face au sas ou l'on reçoit les éventuels clients pour les oeufs
nous avons tout d'abord mis un comptoir afin de vous recevoir dans de bonnes conditions ; et aussi parce qu'il faut délimiter la zone ou les personnes ont le droit de pénétrer ...
j'explique pour des raisons sanitaire dans ce premier sas on doit faire une zone sale ( celle ou vous avez le droit d'entrer; devant le comptoir ) ou nous mêmes on pose nos habits et chaussures
puis une zone intermédiaire ou il y a un lavabo afin de se laver les mains avant et après le ramassage des oeufs ;
et enfin la zone propre juste avant de rentrer dans le poulailler ou l'on met les habits qui vont nous servir pour être avec les poules ;
voilà les petites explications
retrouvez nous sur les marchés locaux

rubrique suivante les portes de la limousine

;-)cliquez sur la photo

portes de la limousine


laissez moi un petit message çà fait plaisir

http://www.livre-dor.net/livre.php?livredor=77389

Estelle future agricultrice

notre fille qui veut reprendre la ferme ou s'installer ailleurs mais dans tous les cas faire ce métier !

notre Indien

Alex notre indien à nous !
Enfin avant nous celui d' Estelle